RÉALISATIONS DURABLES

LES PROJETS POUR L'ENVIRONNEMENT A LA FARE.

Le développement durable intervient dans de nombreux domaines. L’objectif de la commune étant de réduire l’écart qui existe entre les discours citoyens et une modification durable des comportements.

PROJETS PHARES

L’ECOLE DE LA POMME DE PIN


L’Ecole de la Pomme de Pin a ouvert ses portes à la rentrée de septembre 2015. Cette nouvelle école, innovante en termes de développement durable, a reçu la reconnaissance « Bâtiment Durable Méditerranéen ».

En savoir plus

Les écoliers ont fait leurs premiers pas dans l’école de la Pomme de Pin en septembre 2015.

 

Reconnaissance Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

La commune a obtenu la reconnaissance « Bâtiment Durable Méditerranéen » (BDM) pour le projet de la nouvelle école

Le Pôle Régional d’Innovation et de Développement Economique Solidaire (PRIDES) Bâtiments Durables Méditerranéens a pour objectif de structurer et développer la filière de l’aménagement, la construction et la réhabilitation durables en PACA, en prenant en compte les spécificités climatiques et culturelles méditerranéennes.

Le label BDM reconnaît l’approche environnementale du projet d’école et des choix retenus dans une démarche de construction durable.

 

Economie d’espace et intégration dans le paysage

  • Compacité du bâtiment: un seul bâtiment sur 2 niveaux, moins consommateur en espace et en chauffage.
  • Regroupement de l’école et des centres de loisirs : partage des espaces et des équipements (sanitaires, réfectoire, cour extérieure, ….). permettant de créer un nouveau centre de loisirs sans construction supplémentaire.
  • Toiture végétalisée avec espèces méditerranéennes : permet de mieux intégrer l’école dans le paysage.

 

Matériaux

  • Isolant laine de bois.
  • Toiture végétalisé : permet d’assurer la protection thermique et réaliser des économies d’énergie.

 

Utilisation des énergies renouvelables

  • Panneaux photovoltaïques.
  • Chauffage au bois.
  • Ballon de 1500 litres d’eau chauffé par énergie solaire (18m² de capteurs).
  • Eclairage du parking avec source d’énergie photovoltaïque.

 

Confort et santé

  • Rafraîchissement assuré par des brasseurs d’air (pour le centre de loisirs), évitant ainsi d’avoir recours à la climatisation.
  • Brumisateurs extérieurs pour les périodes chaudes.
  • Bâtiment conçu pour protéger les utilisateurs de nuisances sonores provoquées par la circulation sur la route départementale.
  • Valorisation de l’éclairage naturel.

 

Social et Economie

  • Mise en place d’une charte de chantier de construction à faibles nuisances permettant de limiter les impacts sur les compagnons du chantier, les riverains et l’environnement.
  • Dans le cadre de cette construction, la commune a réservé plus de 2000 heures de travail à des personnes en parcours d’insertion sociale et professionnelle.

L’école où j’apprends et qui m’apprend

La commune souhaite transformer ce bâtiment durable en outil pédagogique afin de sensibiliser les écoliers aux problématiques environnementales, les aidant à modifier leur comportement à l’école et dans leur vie quotidienne. Eco-citoyens de demain, l’objectif est de faire naître chez les écoliers une culture du développement durable :

  • Un affichage ludique des consommations d’énergie du bâtiment en temps réel pour permette aux enfants d’adopter des attitudes éco responsables.
  • Les arbres plantés dans la cour de récréation de l’école font appel aux 3: olfactif avec un arbre odorant, gustatif avec un arbre fruitier et visuel avec un arbre qui change de couleur avec les saisons afin de montrer la diversité de la nature.
  • L’éclairage public photovoltaïque montrera aux enfants les diverses sources d’énergie renouvelables.
ÉCONOMIE

Le verger communal


Créé en 1989 suite à un important incendie de forêt, le verger communal se site en lisière du massif forestier de la commune,en interface avec l’agglomération. C’est donc tout naturellement que cet espace ait été intégré dans le programme Agenda 21.

Il a été crée à la suite de l’incendie de 1989, qui a démarré à Lançon de Provence et parcouru 440 ha pour atteindre la lisère du village de La Fare Les Oliviers. Il constitue aujourd’hui une barrière anti-feu. Le verger est composé essentiellement d’oliviers, de figuiers et d’amandiers et s’étend sur 14.3 ha.

Dans le cadre de sa démarche Développement Durable, la commune a décidé la mise en en exploitation biologique du verger car l’olivier, par son adaptation aux conditions climatiques, se prête bien à la culture biologique. La conversion à l’agriculture biologique du verger communal a débuté en 2011 et obtenue en 2014.

Parallèlement, la commune a entrepris la valorisation des déchets végétaux de ses espaces verts par le procédé du compostage. Le compost produit est destiné au verger communal et aux espaces verts de la commune.


Vous pouvez visionner le film tourné en 2012 :
DÉPLACEMENTS

Pédibus


 

 

 

Le Pédibus a fait ses premiers pas en 2011. Grâce à l’implication de parents volontaires, il a fonctionné pendant plusieurs années. Avis aux parents qui souhaiteraient reprendre cette démarche !

C’est quoi le pédibus?
C’est un mode de ramassage scolaire à pied avec un itinéraire, des arrêts précis et des horaires fixes. Les lignes fonctionnent grâce aux accompagnateurs bénévoles.

Quelques chiffres
Lors d’une enquête réalisée en mars 2011 sur le mode de transport utilisé pour le trajet de l’école, 58% des familles qui ont répondu résident à moins de 1km de l’école. Pourtant 54% utilisent la voiture pour accompagner leur enfant à l’école, contre seulement 22% à pied.

Qui peut utiliser le pédibus?
Tout le monde! Il suffit d’inscrire votre enfant. Vous choississez les jours de la semaine où votre enfant prendra le pédibus. Vous pouvez intégrer une ligne existante ou vous mobiliser avec d’autres parents pour créer de nouvelles lignes.

Et si je n’habite pas à côté d’un arrêt?
Vous pouvez déposer votre enfant à l’arrêt qui vous convient le mieux.

Inscriptions
Vous pouvez télécharger :
Carte des lignes de Pédibus
Charte d’utilisation du Pédibus

Renseignements
Service Agenda 21
04.90.45.50.20
agenda21@lafarelesoliviers.fr


Co-voiturage


Afin d’encourager les habitants à privilégier le co-voiturage pour leurs déplacements, 3 parkings relais ont été créés sur la commune.

En savoir plus

DÉCHETS

Bio fermenteurs


Voir les photos

La restauration scolaire du groupe Paul Doumer produit en moyenne 30kg de déchets alimentaires par jour. Plutôt que de destiner ces déchets au centre d’enfouissement, la commune a souhaité les valoriser par procédé de bio fermentation. Le site de Paul Doumer a été retenu pour une première expérimentation.

Comment ça marche ?

Accompagnés du personnel de cantine, les écoliers trient les déchets de leur repas (déchets alimentaires/emballages). Les déchets alimentaires sont ensuite versés dans les bio fermenteurs. On y ajoute de la sciure de bois. Le mélange déchets/sciure fermente pendant 12 semaines avant d’être transféré dans un bac en extérieur. Il y sera rajouté des lombrics (vers de terre) pour l’affinage et la transformation en compost. Ce compost est ensuite utilisé au profit des espaces verts ainsi que les jardins pédagogiques qui alimentent l’Epicerie du Coeur en fruit et légumes de saison.

Les bio fermenteurs ont été acquis en partenariat avec l’ADEME, la Région PACA, le Conseil Général 13


Mobilier urbain en plastique recyclé


Dans un souci d’amélioration constante du cadre de vie de tous les Farencs, la commune a créé la commission mobilier urbain, composée d’élus, d’agents municipaux et d’administrés.Aujourd’hui, vous pouvez constater le résultat du travail de cette commission. Des bancs, corbeilles, cendriers et panneaux directionnels d’information ont été récemment installés.

Les bancs et corbeilles sont réalisés en plastique recyclé avec des lattes d’aspect bois. Le recyclage de 3 000 bouteilles en plastique permet la fabrication d’un banc.

La commission consacre désormais ses travaux à l’embellissement du village.

 


Broyeur de végétaux


La commune s’est équipée d’un broyeur de végétaux afin de valoriser ses déchets verts. Le broyage permet d’obtenir du paillage qui est ensuite réutilisé au profit des espaces verts.

A quoi sert le paillage?
Le paillage est une technique naturelle de jardinage, qui offre de nombreux avantages. Il permet notamment :

  • d’éviter le développement des mauvaises herbes autour des plantations.
  • de retenir l’humidité au sol, permettant ainsi de dimibuer l’arrosage.
  • permet de développer une microfaune nécessaire à l’équilibre de la terre.
  • d’obtenir un humus naturel à partir du paillage en décomposition.

Comment obtenir un paillage?

  • Avec de la paille coupée au hachée.
  • Des écorces de pins maritimes.
  • Des copaux de bois.
  • Des tontes de gazon.
  • Des feuilles mortes.

Gobelets réutilisables


Fini les bouteilles d’eau en plastique individuelles! Place aux gobelets réutilisables … c’est moins de déchets et moins de gaspillage.Pourquoi choisir des gobelets réutilisables?
Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie), la quantité de déchets produits en France a doublé en 40 ans. Chaque habitant produit, en moyenne, 1kg d’ordures ménagères par jour. Nous devons de toute urgence réduire nos déchets en choisissant des produits réutilisables.
ENVIRONNEMENT

Sentier botanique


Dans le cadre de sa démarche Agenda 21, la commune souhaite valoriser la biodiversité de son territoire. En partenariat avec le Conseil Général des Bouches du Rhône, un parcours botanique est proposé aux farencs et autres visiteurs. Sur le sentier de randonnée bleu, une dizaine de panneaux d’informations ont été installés afin que chacun puisse prendre connaissance des espèces méditerranéennes peuplant la colline.

ÉNERGIE

Parking Gambetta



En 2012, la municipalité a décidé de revaloriser le parking Gambetta dans le centre du village en le couvrant de panneaux photovoltaïques, appelés ombrières solaires. Ainsi, le parking Gambetta s’est transformée en parking nouvelle génération. Surmontées de 2 structures impostantes de 700m2 d’ombrières solaires, les places de parking sont désormais protégées du soleil et des intemperies. Cette mini centrale photovoltaïque produit 100 mégawatts/heure, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 32 ménages (hors chauffage).Le chantier a été porté par la SOREA et plus particulièrement sa filiale « Les Techniciens du Solaire ». Anciennes régies d’électricité transformées en société d’économie mixte en 2007, la société a pour principales missions d’assurer la distribution, la production et la fourniture d’électricité.

 

Centrale photovoltaïque


La production annuelle des 8,5 hectares de panneaux photovoltaïques est de 6 400 000 kWh, soit l’équivalent de la consommation électrique de 1600 foyers (hors chauffage).

Le site est exploité par l’UEM de Metz